FAQ - French
Toutes les catégories Les données Telraam Telraam vous indique que certaines données sont de "Pauvre qualité"? Comment l'interpréter?

Telraam vous indique que certaines données sont de "Pauvre qualité"? Comment l'interpréter?

Par Dave Driesmans
7 mars 2023

Des données apparaissent comme étant de "pauvre qualité" ("poor quality") sur le site? Que cela signifie-t-il?

En effet, comme vous pouvez le voir dans le grapique ci-dessous, Telraam va parfois vous indiquer que certaines données sont de pauvre qualité ("Poor quality). Cet article va vous expliquer ce que cela veut dire.

Poor-quality-EN.png

Plusieurs explications sont possibles, mais la plupart d'entre elles ne sont attendues qu'avec les unités Telraam V1 :

  • Bien qu'en l'absence de comptage de terrain, nous ne puissions pas contrôler la qualité des données segment par segment et heure par heure, nous pouvons nous assurer que si un appareil Telraam a des problèmes de comptage (pour des raisons techniques ou de connexion au réseau), nous signalons les intervalles problématiques correspondants. Dans un intervalle de temps d'une heure, les données enregistrées apparaîtront comme étant de "mauvaise qualité" si l'unité Telraam correspondante a été active pendant moins de 30 minutes (50% de l'intervalle). Ainsi, en cas de coupure temporaire de l'alimentation ou du réseau, ou en cas de luminosité insuffisante (par exemple, si le soleil se lève à 6 h 40 ou se couche à 19 h 20, ce qui ne laisse que 20 minutes de données utiles pour une période d'une heure), Telraam indiquera que les données de cette période pourraient être faussées et donc de " mauvaise qualité ". Il est important de noter que les données portant le label "Qualité médiocre" peuvent être tout à fait exactes, à condition que le flux de trafic pendant cette période soit relativement constant et que le volume ne soit pas trop faible. La raison de ceci est discutée dans le point suivant.

  • Les données affichées sur le site Web de Telraam (et accessibles via l'API) sont toujours corrigées pour tenir compte de tout type de temps d'arrêt du dispositif, afin de mieux approcher les niveaux de trafic réels en évitant l'introduction d'un biais lié au temps. Ceci est particulièrement important pour les données provenant des dispositifs Telraam V1, qui - par conception - ne surveillent le trafic que pendant 70 à 75% du temps (le reste étant consacré à la capture périodique d'une image d'arrière-plan et au suivi des objets détectés). Lorsque la période d'observation active est inférieure à 50 % de l'intervalle de temps total, ces données corrigées apparaissent comme étant de "mauvaise qualité". Par exemple, si entre 10 et 11 heures du matin, une Telraam n'a été active que pendant 20 minutes, le système multipliera les données collectées par 3 pour donner la meilleure approximation du trafic pendant cette heure.

  • Les appareils Telraam S2 ne souffrent pas de temps d'arrêt périodique programmé, donc tant qu'ils sont alimentés et qu'il y a une connexion réseau, le seul moment où nous nous attendons à ce que les données soient de "mauvaise qualité" est lorsque l'installation initiale se produit après que 50% d'une heure se soit déjà écoulée (donc, par exemple, à l'heure 35). Dans ce cas, la première heure dans notre base de données contiendra moins de 30 minutes de comptage, et sera donc étiquetée comme étant de "mauvaise qualité", mais toutes les heures suivantes devraient être complètes.

  • Les objets en mouvement qui ne sont pas liés au flux de trafic perçu par les Telraam V1 peuvent également affecter la qualité des données. Si, par exemple, un arbre ou un drapeau publicitaire est en mouvement constant devant une Telraam V1, l'algorithme du tracker doit filtrer un grand nombre d'objets parasites, ce qui prend un temps anormalement long. Cette charge peut faire passer le temps d'arrêt de 25-30 % à plus de 50 %, ce qui fait que les intervalles de temps correspondants seront étiquetés comme étant de "mauvaise qualité". De tels cas créent généralement des intervalles consécutifs avec des données de "mauvaise qualité", puisque la cause fondamentale est continuellement présente. Les périodes de vent fort peuvent être les pires, car le vent fort peut faire bouger des arbres ou des drapeaux qui semblent autrement statiques. Notez que ces objets parasites sont correctement filtrés et ne sont pas comptés.

  • Dans le cas des unités Telraam V1, de longues périodes de trafic immobile (embouteillages) peuvent également poser des problèmes. Dans ce cas, les calculs d'arrière-plan peuvent échouer, car les voitures arrêtées sont perçues comme un arrière-plan statique, ce qui entraîne des détections d'objets anormales dès que le trafic commence à bouger, ce qui entraîne une charge système similaire à celle des objets en mouvement, mais dans ce cas, même les objets réels seront comptés de manière incorrecte, ce qui entraîne non seulement un drapeau "Qualité médiocre", mais aussi des données de mauvaise qualité.

What should you do in case of 'poor data quality'?

  1. Vérifiez sur l'image de votre caméra s'il y a des objets en mouvement (par exemple des arbres) et supprimez-les (si possible). Peut-être qu'un arbre a poussé au printemps et qu'il couvre (partiellement) la vue ? Suivez les étapes suivantes pour vérifier votre image : Vérifiez ou mettez à jour la vue de la caméra (1) ou définissez un nouveau ROI (S2).

2.  Ajoutez un écran réfléchissant le soleil. Vous devriez l'avoir reçu avec votre appareil Telraam. Il s'agit d'un papier noir que vous pouvez découper et plier pour recouvrir votre caméra d'un écran réfléchissant le soleil. Vous le trouverez également ci-dessous.

3. La mauvaise qualité des données peut être due à une mauvaise connexion Internet. Suivez les étapes suivantes : La connexion entre mon Telraam et le Wi-Fi est (parfois) perdue.

4. Sachez enfin, si vous détenez votre Telraam depuis quelques temps, que nous sommes sans cesse à essayer d'améliorer le système Telraam. La dernière version (v11) a été lancée en août 2021 et vous pouvez actualiser votre softare Telraam en cliquant ici: "Mettre à jour le software Telraam soi-même"

Cet article était-il utile ?

Merci pour vos commentaires !